Touchez-voir

Morina Mongin


Touchez-voir, Morina Mongin, avant-poème de Bernard Noël, gravures à la pointe sèche de Miloslav Moucha, Paris, LRC, édition originale imprimée sur Zerkall vergé ondulé blanc, tirage de tête limité à 49 exemplaires dont 9 réservés aux collaborateurs, 56 pages, 16 x 26 cm, 2018 (photo © Michèle Garrec pour LRC)

Touchez-voir rassemble des poèmes écrits par Morina Mongin entre 2000 et 2015, retraçant ses mues de femme, mère et relieur.

 

L’appel à vivre abouchée à l’invisible s’apaise dans le contact avec la matière : l’être aimé, les enfants, le métier facilitent le passage de la nuit au jour et remplacent la pesanteur par l’incarnation. La reliure devient une liturgie lisible et tangible — ce pourquoi la femme qui relie ne saurait altérer le genre de son sacerdoce : le relieur.