Ça pourrait être l’histoire d’un Pommier

Anne-Lise Courchay — 2016

Pommier couv déployéePommier double-page intérieurePommier grenouillePommier détail fruit
Pommier couché

Un livre d’artiste admirable, fruit d’un long mûrissement et d’un savoir-faire inégalé, signé Anne-Lise Courchay (photo © Michèle Garrec pour LRC)

Pour Ça pourrait être l’histoire d’un Pommier, Anne-Lise Courchay pose côte à côté points et traits, dans leur rapport à l’espace d’une double-page elle-même découpée en fenêtres — geste à sa source coloré, qui, démultiplié, gagne la surface du parchemin et l’anime. Au centre est placé le sujet : la graine (le point initial) devient une jeune pousse qui, au fil des pages, se déploie, grandit, se démultiplie, jusqu’à la révélation finale de son nom par le fruit : une pomme.

 

Point après point, trait après trait, l’histoire se développe « goutte-à-goutte », à l’image de la lente apparition de la vie sur terre, sous les auspices de la lumière, des saisons, du vent, et de tous les éléments constituant les climats sans oublier les insectes et les animaux qui, en des saynètes telles des gloses commentent et complètent l’histoire. L’absence de texte confère à ce livre une intensité méditative où l’œil prolonge le détail de ce qu’il perçoit dans une relation plénière avec l’ensemble — œuvre d’unification pour le lecteur-contemplateur comme pour l’artiste. La couverture en parchemin décoré selon la technique de strates colorées et de découpes à vif est en subtile résonance avec le contenu.

 

Ça pourrait être l’histoire d’un Pommier est un livre d’artiste contemporain atemporel en ce qu’il touche à un sujet éternel et nouveau : celui de la Création elle-même à travers la création de l’homme. Car comment ne pas songer ici à la genèse du fruit de la connaissance, le premier pommier du Jardin d’Éden ?

 

Ça pourrait être l’histoire d’un Pommier, composé de douze encres sur parchemin réalisées et assemblées en « flat book » par Anne-Lise Courchay en 2016,  11,3 x 19 x 3 cm. Vendu.

 

Share on Facebook